• Fermé   |  Ouvre à 09:00
0
Votre panier est actuellement vide

Mon panier - Commande rapide

L'engagement, Tome 2, La rivière aux adieux

Par Bergeron, Lise
LV728566
(978-2-89804-026-9)

Votre prix

  • 24,95$ /unité
  • Prix net: 24,95$ /unité

Format Papier
24,95$ /unité
Prix net: 24,95$
(978-2-89804-026-9)
 En stock
Format PDF
17,99$ /unité
LV728566
(9782898040276)
Numérique
Format ePub
17,99$ /unité
LV728566
(9782898040283)
Numérique

Août 1906. Jeanne et Rémi filent le parfait bonheur avec leurs trois enfants. Jeanne montre à lire et à écrire à d'autres habitants du village dans un local du presbytère gracieusement offert par le curé et Rémi oeuvre comme ouvrier au chantier Davie. Par un beau soir d'été, Rémi découvre dans l'étable une jeune fille dans un triste état. Il la conduit jusqu'à la maison, où Jeanne s'empresse de lui prodiguer des soins. Lorsque la victime éplorée partage avec elle les détails du drame qu'elle vit, Jeanne est incrédule et en colère devant tant d'injustice. Dès lors, elle cherchera plus que jamais à aider celles qui subissent le joug d'un homme violent. En plus de s'impliquer corps et âme dans cette cause devenue chère à son coeur, Jeanne reste présente auprès de son amie Ginette, pour qui les malheurs se succèdent. Tout comme le village durement éprouvé par la tragédie encore trop récente, l'équilibre familial est fragilisé.

Lauzon, 1906. Après avoir quitté Saint-Alban, dévasté par un terrible glissement de terrain, Jeanne et Rémi Lapierre ont trouvé un havre de paix où élever leurs enfants. Très engagée dans la communauté, la mère de famille montre à lire et à écrire à d’autres habitants du village, tandis que son mari travaille comme mécanicien au chantier maritime Davie. Par un beau soir d’été, leur quiétude est soudainement bouleversée alors que le couple découvre au fond de l’étable une jeune fille dans un triste état, victime d’une agression brutale. En colère devant tant d’injustice, Jeanne décide de s’investir corps et âme afin d’aider celles qui subissent le joug d’un homme violent. Cependant, son acharnement ne plaît pas à tout le monde et on l’accuse bientôt de mettre des idées folles dans la tête des femmes. Au-delà de cette cause devenue chère à son cœur, Jeanne reste présente auprès d’une amie pour qui les malheurs se succèdent, en plus de prendre soin d’un de ses fils tombé gravement malade. Tout comme le village qui a jadis été durement éprouvé par la tragédie de 1894, l’équilibre au sein du foyer des Lapierre est fragilisé. Leur est-il toujours possible d’aspirer au bonheur et à la sérénité??

Détails

Du même auteur