Livraison GRATUITE* pour les commandes de 50$+
0
Votre panier est actuellement vide

Mon panier - Commande rapide

Appuyer et déplacer pour zoomer
Passer en survol sur l'image pour zoomer

La messagère d'Élohim

Par BELLEHUMEUR, MARIE
978-2-923783-14-7
(9782923783147)

Votre prix

  • 11,99$ /unité

Format ePub
11,99$
(9782923783147)
Numérique

Dans un lointain village, un petit papillon jaune apparut et changea le cours de la vie des villageois. En les visitant, il leur apporta la magie de l’éveil. Ils se réveillèrent le matin et allèrent parler à la place centrale pour éclairer les villageois. Cependant, Lydia de Grandmaison a un rôle bien différent d’eux. Mère d’une petite fille, Rose, elle partage sa vie avec elle et son conjoint Jacob. Lydia rend souvent visite à sa mère, Irène, qui est de descendance amérindienne. Elle est d’une grande disponibilité afin d’éclairer Lydia dans sa quête. Un jour, Irène l’informa de l’existence de la rivière cristalline. Une légende raconte qu’un gardien s’y trouve et protège cet endroit où même les villageois s’abstiennent d’y aller, de peur d’apercevoir une brume sortant de la rivière. Quelle est donc cette rivière mystérieuse? Attirée par cet endroit, Lydia se rend en solitaire. Pendant un moment méditatif, son cœur s’ouvre à l’infini, mais afin de poursuivre sa quête, elle se doit de trouver la formule magique et pour entrer dans des lieux de pure lumière, il lui faut aussi entendre Éléden. Dans ces lieux, elle s’inspire de la présence d’Élohim et de ses messages. Par ses enseignements subtils, Lydia approfondit ses connaissances par l’expérience. Au fur et à mesure que le temps passe, elle apprend la médecine ancestrale des Mayas afin de devenir guérisseuse. Plus tard, elle rencontrera Dame-Soleil. Lydia la suivra dans ses nombreuses aventures. Elle deviendra la gardienne des lieux. Puis, vient sur sa route un sage Maya, Wakiza, un grand guerrier de lumière très déterminé et ils formeront une équipe hors du commun afin de vaincre l’involution. La guerrière de lumière suivra sa quête, mais le plus important, c’est qu’elle sait à tout moment que le secret de la création est à l’intérieur d’elle dans l’infiniment grand comme dans l’infiniment petit, et cela, rien ni personne ne pourra le lui enlever.
Dans un lointain village, un petit papillon jaune apparut et changea le cours de la vie des villageois. En les visitant, il leur apporta la magie de l’éveil. Ils se réveillèrent le matin et allèrent parler à la place centrale pour éclairer les villageois. Cependant, Lydia de Grandmaison a un rôle bien différent d’eux. Mère d’une petite fille, Rose, elle partage sa vie avec elle et son conjoint Jacob. Lydia rend souvent visite à sa mère, Irène, qui est de descendance amérindienne. Elle est d’une grande disponibilité afin d’éclairer Lydia dans sa quête. Un jour, Irène l’informa de l’existence de la rivière cristalline. Une légende raconte qu’un gardien s’y trouve et protège cet endroit où même les villageois s’abstiennent d’y aller, de peur d’apercevoir une brume sortant de la rivière. Quelle est donc cette rivière mystérieuse? Attirée par cet endroit, Lydia se rend en solitaire. Pendant un moment méditatif, son cœur s’ouvre à l’infini, mais afin de poursuivre sa quête, elle se doit de trouver la formule magique et pour entrer dans des lieux de pure lumière, il lui faut aussi entendre Éléden. Dans ces lieux, elle s’inspire de la présence d’Élohim et de ses messages. Par ses enseignements subtils, Lydia approfondit ses connaissances par l’expérience. Au fur et à mesure que le temps passe, elle apprend la médecine ancestrale des Mayas afin de devenir guérisseuse. Plus tard, elle rencontrera Dame-Soleil. Lydia la suivra dans ses nombreuses aventures. Elle deviendra la gardienne des lieux. Puis, vient sur sa route un sage Maya, Wakiza, un grand guerrier de lumière très déterminé et ils formeront une équipe hors du commun afin de vaincre l’involution. La guerrière de lumière suivra sa quête, mais le plus important, c’est qu’elle sait à tout moment que le secret de la création est à l’intérieur d’elle dans l’infiniment grand comme dans l’infiniment petit, et cela, rien ni personne ne pourra le lui enlever.

Détails

Du même auteur